entvMoins d’une heure avant le coup d’envoi du match barrage qualificateur pour le mondial 2014 entre le Burkina Faso et l’Algérie le groupe Al Jazeera fait encore parler de lui. Ayant acheté les droits de retransmission des cinq matchs barrage de la zone Afrique auprès de la CAF,   le groupe audiovisuel qatari veut imposer son dictat. Depuis plusieurs jours la télévision publique algérienne (ENTV) tente de négocier les droits de retransmission, sur la seule chaîne terrestre,  du match qui opposera ce samedi à Ouagadougou notre sélection nationale à celle du Burkina Faso. Mais contre toute attente Al-Jazeera a mis la barre très haute concernant un simple match barrage. En exigeant de  l’ENTV de payer un droit de retransmission du match concerné d’un montant de 1,5 millions de dollars (12 milliards de centimes) Al Jazzera savait au départ que les négociations ne pouvaient aboutir. Mieux encore, ni le Maroc, ni la Tunisie et encore moins l’Egypte, pays disputant les matchs barrages,  n’accepteront de payer  un tel montant. Mais dans ces barrages, il n’y pas que le match allé, il y a aussi le retour. Le match retour entre l’Algérie et le Burkina Faso aura lieu à Blida, en Algérie. Et lors de ce match retour c’est la télévision  publique algérienne qui va fournir les moyens techniques et humains pour la retransmission de la rencontre au profit d’Al Jazeera. Donc, cette dernière  avait intérêt à trouver un terrain d’entente avec la télévision publique algérienne pour assurer une bonne retransmission de la prochaine rencontre qui se déroulera à Blida.

Dans le cas où à 17h, heure du début de la rencontre Burkina Faso-Algérie, aucun accord ne serait trouvé l’ENTV diffusera tout de même ce match sans le feu vert du groupe qatari. Cette diffusion entrainerait inévitablement une procédure au niveau de la confédération africaine de football et peut être même sur le plan judiciaire. Mais en finalité Al Jazeera perdra inévitablement ce bras de fer qui engage également  la majorité des pays africains. Il est temps pour les fédérations de football africaines de mettre un terme au dictat du groupe audiovisuel qatari sur les droits de retransmission télévisés.

Raouf.C

email